Tags
Gnosis | Samael Aun Weor | France | Definitins
Definition Gnosis
gnosis, gnoseologie, definition, connaissance, doctrine de l'oeil, doctrine du coeur, intuition
15476
single,single-post,postid-15476,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,side_area_uncovered_from_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-7.4,wpb-js-composer js-comp-ver-4.1.3.1,vc_responsive
14

16 May Definitions

Il existe en ce moment même de par le monde des écoles gnostiques qui ont leur objectif et leur système propre, car nulle personne cultivée  ne tomberait dans l’erreur de faire surgir les connaissances GNOSTIQUES d’une latitude spirituelle exclusive. Toutefois elles se doivent de regrouper les points fondamentaux de la Gnosis que voici circonscrits:

GNOSÉOLOGIE:

La recherche inquiète de la vérité a amené, à travers l’histoire, les différentes races et les différents peuples à la chercher et toute cette recherche a donné origine à un champ autonome d’investigation qui a reçu le nom de « THÉORIE DE LA CONNAISSANCE » ou plus directement, la « GNOSÉOLOGIE ».

Gnoséologie : discipline qui a pour objet l’étude de la structure, nature, origine, des limites et de la VALEUR DE LA CONNAISSANCE.

GNOSIS:

Gnosis : Connaissance

La Gnosis est la doctrine-synthèse qui donna origine à tous les mouvements et courants philosophiques, scientifiques, religieux, artistiques, ésotériques, psychologiques, sotériologiques et culturels.

LA GNOSIS EST L’ORIGINE DE TOUTES LES SAGESSES. Par exemple, des SCIENCES MEDICALES : L’investigation de la douleur et de la guérison a lieu uniquement grâce au DIAGNOSTIQUE et le mot « diagnosis » veut dire dia = à la lumière de.. et gnostique = celui qui pratique la Gnosis. De là : un véritable médecin est un Gnostique.

Par ailleurs, la sagesse gnostique traitant de valeurs trancendantales est exprimée dans un langage compréhensible, déchiffrable par la conscience elle-même. Pour cela, elle recourt au symbolique, allégorique ou mythologique spécifique et à des textes d’enseignements propres aux Écoles gnostiques.

AGNOSIS : est le contraire de la Gnosis –nous trouvons le préfixe « A » -lequel devant n’importe quel mot, amène sa négation-; en conséquence, l’Agnosis nie la Gnosis et elles sont complètement opposées. Il en va de même entre les mots « hypnosis » et Gnosis : ils sont incompatibles tant dans leur signification que dans leurs propos.

PRÉ-GNOSTIQUE : qui contient quelques éléments de Gnosis sans être intégré à son aspect révolutionnaire(…).

PROTOGNOSTIQUE : tout système gnostique à l’état élémentaire et germinal, mouvement dirigé par une attitude très similaire à celle qui caractérise les courants Gnostiques définis.

GNOSTICISANT :  très proche de PRÉ-GNOSTIQUE, qui, s’il possède certaines similitudes avec le gnosticisme Universel, est intégré à un courant non défini comme gnostique.

GNOSTICISME :

Le mot « Gnosticisme » renferme à l’intérieur de sa structure grammaticale l’idée de systèmes ou de courants dédiés à l’étude de la Gnosis.

Le GNOSTICISME est la Doctrine du retour à l’Origine.
Le gnosticisme est un processus religieux très intime, très naturel et profond. Esotérisme de fond, se déroulant d’instant en instant par des vécus mystiques très particuliers et des Doctrines et Rites propres à lui.
Le Gnosticisme implique une série cohérente, claire, précise, d’éléments fondamentaux, vérifiables grâce à l’expérience de la Méditation profonde et transcendantale. Le Gnosticisme pur, implique également les méthodes et la pratique thérapeutique de l’extase mystique, unique système universel pour vérifier les grandes réalités de la Vie et de l’Être.

De plus, il explique d’un point de vue scientifique, philosophique et psychologique : la «  malédiction » ,«  l’Adam et Eve de la Genèse hébraïque », « le Péché originel et la sortie du Paradis », « le mystère du Lucifer-Nahuatl », « la mort de nos défauts », « les pouvoirs créateurs, « l’essence du Salvador salvandus », « les Mystères Sexuels », « Le Christ Intime », « le serpent igné de nos pouvoirs magiques », « la descente aux enfers », « le retour à l’eden », « le don de Méphitophélès », etc.

Seules les Doctrines Gnostiques qui impliquent les fondements Ontologiques, Théologiques, Sotériologiques, Anthropologiques et Psychologiques font partie du Gnosticisme authentique.


DOCTRINE DU CŒUR ET DOCTRINE DE L’ ŒIL
:

La GNOSIS en elle-même, renferme deux connaissances : LA CONNAISSANCE PROPRE ET LA CONNAISSANCE ACQUISE. CELLE DE L’ÊTRE ET CELLE DU SAVOIR.

Face à cette question de l’ÊTRE et du SAVOIR, divers penseurs, philosophes, psychologues et anthropologues ont donné différentes définitions. Pourtant, du point de vue gnostique, la connaissance propre est un attribut de l’ÊTRE (Doctrine du Cœur). Elle est Intuition des grandes vérités cosmiques, de l’Origine de l’homme. Elle est liée à la conscience :AUTO-GNOSIS.

Cette doctrine est : INTUITION. Elle est INNÉE. Elle appartient à l’ÊTRE.

D’autres croient que la GNOSIS est simplement un SAVOIR acquis. Ce savoir est acquis à partir des perceptions sensorielles humaines  traitées par l’intellect. Si la GNOSIS était simplement un savoir acquis, nous serions embouteillés dans le terrain subjectif des théories, des concepts et des hypothèses. Cette doctrine est : INTELLECT, ACQUISE. Elle appartient à l’être humain.

La GNOSIS est le DÉVELOPPEMENT HARMONIEUX ET EQUILIBRÉ DE L’ÊTRE ET DU SAVOIR.