Tags
Gnosis | Samael Aun Weor | France | Mythe Gnostique
Les caractères qui spécifient clairement le mythe Gnostique et qui se complémentent mutuellement sont les suivants : 1. Divinité Suprême : Dieu inconnaissable « cause infinie et éternelle » 2. Emanation et chute Pléromatique : monde divin 3. Démiurge Architecte l’auteur du monde des formes est un groupe mystique de créateurs « mâles - femelles » (ELOHIM) 4. Pneuma dans le Monde Nous (prononcer : Noouss), l’Esprit 5. Dualisme : EloJim est « Dieux et Déesses » nom féminin avec une terminaison plurielle masculine. 6. Sauveur : Le Divin qui habite dans le fond de l’Âme : « S’Auto-Sauver est ce qui est indiqué et ceci exige une pleine identification de celui qui sauve et de ce qui est sauvé » 7. Retour à l’Origine : « La chute de l’homme dégénéré est le fondement de la théologie de toutes les nations antiques ».
gnosis, mythe gnostique, pleroma, chute, divin, retour, origine, dualisme
15484
single,single-post,postid-15484,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,side_area_uncovered_from_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-7.4,wpb-js-composer js-comp-ver-4.1.3.1,vc_responsive
16

16 May Mythe Gnostique

Les caractères qui spécifient clairement le mythe Gnostique et qui se complémentent mutuellement sont les suivants :

1. Divinité Suprême : Dieu inconnaissable « cause infinie et éternelle »
2. Emanation et chute Pléromatique : monde divin
3. Démiurge Architecte l’auteur du monde des formes est un groupe mystique de  créateurs « mâles – femelles » (ELOHIM)
4. Pneuma dans le Monde Nous (prononcer : Noouss), l’Esprit
5. Dualisme : EloJim est « Dieux et Déesses » nom féminin avec une terminaison plurielle masculine.
6. Sauveur : Le Divin qui habite dans le fond de l’Âme : « S’Auto-Sauver est ce qui est indiqué et ceci exige une pleine identification de celui qui sauve et de ce qui est sauvé »
7. Retour à l’Origine  : « La chute de l’homme dégénéré est le fondement de la théologie de toutes les nations antiques ».

« Ostensiblement,tant en essence que par accident, GNOSIS et GRÂCE sont identifiables phénoménologiquement »